Thématiques clés

Nouveaux moyens

de paiement

Le nouveau visage des paiements

La notion de paiement a beaucoup évolué depuis sa création, du troc à l’échange d’argent liquide, en passant par les paiements scripturaux comme les cartes. Pendant de nombreuses années, nous avons compté sur un rythme de changement constant et sur les solutions traditionnelles pour effectuer les paiements et nous nous sommes principalement appuyés sur les institutions financières centralisées.

L’argent liquide et les cartes jouent encore un rôle majeur, notamment en Europe. Cependant, au cours de la dernière décennie, les paiements ont évolué à un rythme rapide, avec un écosystème enrichi de nouveaux acteurs, de nouvelles plateformes et de nouvelles technologies. Le changement de comportement des clients a toujours été un moteur de transformation, mais avec les effets de la pandémie, ce rythme de changement s’est produit à un niveau inédit. Les clients ont adopté les solutions de paiement sans contact comme nouvelle norme et les nouvelles habitudes ne sont plus réservées à la génération Z, mais touchent toutes les tranches d’âge. La crise sanitaire a indubitablement accéléré la digitalisation des paiements. La transformation rapide en cours dans l’espace de paiement va continuer à s’intensifier.

La dynamique du sans contact

La situation actuelle a propulsé l’utilisation du paiement sans contact, et il est peu probable que le client revienne à ses anciennes habitudes. Les dernières études réalisées indiquent que 79 % des utilisateurs de cartes dans le monde optent désormais pour les transactions sans contact, ce qui représente une croissance de 40 % du nombre de ce type de transactions au cours du premier trimestre 2020.

En complément des supports physiques tels que les cartes, les paiements mobiles gagnent également du terrain. Le paiement NFC (near field communication) ou QR Code ouvrent une multitude de possibilités.

Dans cette évolution de l’acte d’achat en proximité et de l’interaction payeur-payé, les portefeuilles mobiles permettent d’enrichir l’expérience transactionnelle et le parcours d’achat.

Les Paiements instantanés (Instant Payment)

La promesse de paiements instantanés (PI) est forte avec le traitement des paiements en temps réel, 24 heures sur 24, 365 jours par an et avec une disponibilité immédiate pour le bénéficiaire. Le paiement instantané joue un rôle important dans les efforts de transformation des banques et des infrastructures interbancaires.
La première phase du paiement instantané porte sur la mise en œuvre du Sepa Credit Transfer Instant Payment (SCT-IP), soit le traitement en temps réel des virements (SCT), et l’adoption à l’échelle européenne. Selon la Banque Centrale européenne (BCE), le paiement instantané pourrait représenter 23 % du total des virements en Europe d’ici 2023. Toutefois, le paiement instantané n’est pas l’objectif final, mais plutôt une partie du cheminement vers d’autres services à valeur ajoutée tels que la demande de paiement (Request to Pay) ou les codes QR basés sur des capacités de paiement en temps réel. En faisant du paiement instantané un sous-jacent technologique, on ouvre la voie à d’autres solutions innovantes qui peuvent continuer à apporter une valeur ajoutée aux entreprises et à améliorer l’expérience client.

Request to Pay : moderniser la façon dont nous payons

Le R2P offre un nouveau service flexible permettant de régler les transactions soit entre entreprises, soit entre particuliers et entreprises, soit entre particuliers. En tant que superposition à une infrastructure de paiement existante, le R2P permet à un demandeur de communiquer en temps réel et d’envoyer une demande électronique à un approbateur qui peut se voir présenter un certain nombre de choix pour payer, comme payer entièrement, payer partiellement, demander une prolongation, refuser ou envoyer un message.

Ce nouveau service de paiement offre une véritable souplesse au payeur dans ses choix de paiement, mais également des avantages substantiels pour le payé, grâce à une simplification des réconciliations, une gestion plus aisée des factures, et par voie de conséquence une optimisation de la structure de coûts.

Vous souhaitez en savoir plus ? Téléchargez notre livre blanc sur le Request to Pay.

Open banking et paiement

La DSP2 s’inscrit dans le mouvement de l’open data bancaire, déjà initié par le service de mobilité bancaire et au travers de la loi du 7 octobre 2016 pour une République numérique. Cette dernière a en effet consacré un droit à la portabilité permettant aux consommateurs de récupérer leurs données auprès de leurs prestataires de services numériques et de les transférer auprès d’autres prestataires. Ce droit a depuis été renforcé par le Règlement général sur la protection des données (RGPD), entré en application le 25 mai 2018.

L’essor des services en ligne des banques a logiquement fait du secteur bancaire un terrain d’application pertinent de ce nouveau cadre réglementaire. Depuis le 25 mai 2018, ce droit à la portabilité permet en effet au consommateur, notamment de services bancaires en ligne, de récupérer l’ensemble de ses fichiers ou données de consommation liées à des transactions. A ce titre, les fournisseurs des services en ligne doivent prendre toutes les mesures nécessaires, notamment en termes d’interface de programmation et de transmission des informations nécessaires au changement de prestataire.

Ceci confirme une nouvelle fois l’intérêt des API. Les API et plus particulièrement les Open API apparaissent comme une réelle alternative au web scraping et un point d’équilibre entre sécurité et innovation, dans les applications d’usage que sont les agrégations de compte et les initiations de paiement. Toutefois, il reste encore un chemin à parcourir pour parvenir à une standardisation des API et de la structure des données, permettant une interopérabilité entre les services dans l’écosystème européen. Toutefois l’Open Banking en Europe devient une réalité, ouvre une nouvelle ère d’innovation dans les services financiers et étend le terrain d’applications des nouvelles solutions de paiement.

Vous souhaitez en savoir plus ? Téléchargez notre livre blanc sur l’open banking.

 

Galitt à vos côtés

Galitt vous aide à comprendre les enjeux des nouveaux modèles de paiement sur les clients et les opportunités qu’ils représentent pour votre entreprise.

  • Offrir des avis d’experts du paiement digital pour vous aider à gérer les impacts fonctionnels, organisationnels et économiques.


  • Vous aider à définir une position européenne et une stratégie de promotion dans le cadre des initiatives de place (EPI).


  • Lancer des études ad hoc sur les paiements.


  • Vous aider à obtenir des agréments d’établissement de paiement.


  • Vous guider dans la réglementation et la conformité des paiements.


  • Vous soutenir dans la définition et la réalisation de votre projet afin de répondre au mieux à vos besoins commerciaux et techniques.

Vous avez des questions ? Contactez-nous !

Remi Gitzinger
Executive Director

Galitt – Consulting

+33 1 77 70 28 59 / + 33 6 20 66 77 40